Si c'est un Homme

 


  " Vous qui vivez en toute quiétude     Bien au chaud dans vos maisons..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                 Photo : Ange Esposito

Atmosphère du spectacle


C'est la pluie qui attend le spectateur dès son entrée dans la pénombre de la salle…Pluie lancinante que seule la force du verbe arrêtera par intermittence. Pluie et bruits de la nature ou mélopée du ghetto constituent la création sonore

 

Le texte de Si c’est un Homme, est une analyse clinique du camp de concentration et de son système social
 

Découpé en de très courts chapitres pour  l’inexorable déroulement de la vie du camp :

  Le choc brutal de l’arrivée au camp

  Le tatouage

   La vie quotidienne du camp ( le travail, le rêve. 

  le seau pour les besoins )
  

   La hiérarchie de son organisation
 

   La sélection


   La dernière exécutio
n

 

   La libération du camp

"On a parfois l’impression qu’il émane de l’histoire  et de la vie une loi féroce que l’on pourrait énoncer ainsi " : il sera donné à celui qui possède, il sera pris à celui qui n'a rien."
Primo Levi

 

 

 

        Extraits de Presse      


André Morel confirme son engagement d’homme de théâtre dans cet hommage poignant à Primo LEVI…Morel témoigne, simplement, loin de tout pathos, une voix contre l’oubli, dans le halo blafard d’un mirador.
Corinne Denailles - Politis.

Sobre et bouleversant.
Par un subtil jeu d’éclairage et de mise en scène, il dit ou lit…Il chuchote ou hausse la voix, mais toujours avec justesse ou sobriété. André Morel ne juge pas, ne s’emporte pas, il n’en a pas besoin. La teneur, la force de son propos et l’excellence de la mise en espace suffisent.

Nedjma Van Egmond - La Provence.

Son témoignage a donné lieu à une remarquable lecture-spectacle par André Morel dans le théâtre du Bélier, grâce à une scénographie illustrant le "silence" de chaque être.

Philippe Chabro - Vaucluse-Matin.

Terriblement digne.
Thierry Charbonnel - Le Comtadin.

L'essentiel réside donc dans le texte que la lecture d'André Morel sait mettre admirablement en lumière… La pièce dépasse le simple spectacle.
A voir absolument.
André Simon - L'Olivié.

Cette description d'entomologiste est menée sans effet de voix par un acteur plus gardien que prophète. Gardien d'une mémoire qu'il faut préserver coûte que coûte afin de se défendre d'une amnésie dangereuse. Animé par André Morel, "Si c'est un homme" allie la lecture à un spectacle dont l'épure n'a d'égale que la force d'avertissement.
Michel Flandrin - Radio-France-Vaucluse.

Avec beaucoup d'humilité, il se met au service du texte, lui-même inféodé, au souci d'éveiller les consciences… Cette création est essentielle dans une période où le fascisme n'en finit pas de renaître.
Hervé Reynaud - La Marseillaise.

André Morel s'imprègne totalement de ce texte essentiel
Tout est mis en œuvre pour servir le texte dont la subtile mise en scène exalte
toute la richesse.
César
 

retour page spectacle